Les activités complémentaires (mesures d’accompagnement) visent à promouvoir des investissements des ménages dans le capital humain. Elles consistent en des séances de sensibilisations et d’apprentissage des meilleures pratiques relatives à la santé maternelle et infantile, à la nutrition, au développement de la petite enfance, à la fréquentation scolaire et à l’éducation financière parmi les ménages et communautés bénéficiaires.
A cet effet, cinq modules ont été élaborés et comprennent, sans être exhaustifs, les éléments ci-après :


Module 1. Explication du processus et des objectifs du Projet d’Appui aux Filets Sociaux aux ménages bénéficiaires

Ce module précise :
•Les objectifs, les composantes et les résultats attendus du programme
•Les rôles et responsabilités des bénéficiaires et des différentes parties prenantes
•Le ciblage et l’enregistrement des bénéficiaires du programme
•Le système de paiement des transferts monétaires
•Les activités complémentaires (importance, durée, thèmes, organisation, acteurs)
•Le suivi opérationnel des programmes
•Le suivi et l’évaluation
•Le mécanisme de gestion des plaintes et de réclamation
•Etc.



Module 2. Santé maternelle et infantile y compris la planification familiale (SMI/PF)

Ce module aborde les thèmes suivants :
•Planification de la grossesse et PF
•Suivi de la grossesse
•Importance des consultations prénatales (CPN) et dépistage du VIH,
•Calendrier recommandé pour les visites médicales de la grossesse jusqu'à 6 mois
•Préparation à l’accouchement,
•Importance de la consultation post-natale (CPoN)
•Importance de la vaccination des enfants (Tétanos, HIV
•La prise en charge à domicile des maladies courantes de l’enfant (PCIME –communautaire ICCM)
•La prévention des principales maladies infectieuses (Paludisme, VIH, Pneumonie, TB, diarrhée,)
•Etc.



Module 3. Alimentation du Nourrisson et du Jeune enfant (y compris la femme enceinte et allaitante) (ANJE)

Ce module comprend les thèmes suivants :
•Situations courantes qui peuvent affecter l’allaitement maternel
•Importance de l’allaitement maternel pour nourrisson/ jeune enfant, mère, famille,
•Communauté / notion et les risques de l’alimentation artificielle
•Pratiques d’allaitement maternel Points de discussion possibles pour le counseling
•Bonne et mauvaise prise du sein
•Pratiques d’alimentation de complément recommandées
•Différents types d’aliments trouvés sur le marché local
•Pratique recommandée d’alimentation de complément
•Apprendre les bonnes pratiques d’hygiène essentielles en matière de nutrition (ex. construire et installer un point de lavage des mains, construire une latrine à domicile, etc.).
•Difficultés habituelles de l’allaitement maternel
•CAT en cas d’Insuffisance de lait maternel
•Actions pour briser le cercle de la dénutrition : de la naissance à un bébé bien nourri
•Alimentation de la femme enceinte,
•Allaitement exclusif au LM,
•Alimentation de la femme allaitante


Module 4. Education financière de base, épargne et crédit mutuel et AGRs

Ce module aborde les thèmes suivants :
•Education financière (les outils standards de gestion)
•Entrepreneuriat
•Genre
•Activités génératrices de revenue
•Epargne et crédits (mise en réseau et connections, ciblage, mise en place des groupes de solidarité si certains bénéficiaires trouvent des difficultés à joindre les groupes existants, formation sur la vie associative et gestion financière, lien avec les IMF, communication pour le développement)
•Processus d’autonomisation (épargne et crédit, AGR, entrepreneuriat)
•Réplication à grande échelle
•Le suivi-évaluation et l’assurance qualité.

                                                                                                


Module 5. Développement intégré du jeune enfant (DIJE)

Ce module porte sur les thèmes suivants :

Développement psycho-affectif et relationnel (mère, père, enfant)
•Développement physique de l’enfant
•Développement mental, psychologique et social
•Développement cognitif (apprentissage langage, école)
•Apprendre les jeux indispensables pour le développement de l’enfant
•Aptitudes créer un climat de confiance et à donner du support
•Activités d’éveil psychologique ;
•Techniques de dépistage des déficits psychomoteurs chez les enfants des bénéficiaires et orientation des cas dépistés.



Protection sociale et droits de l’enfant.
•Protection Sociale
•L’environnement physique et social (familial, les lois, la culture, les croyances, les connaissances sur la jeune enfance, les pratiques, les ressources économiques) de l’enfant comme facteur non sanitaire déterminant du développement intégral
•Droits reconnus de l’enfant (à l’éducation et à l’information, à la sécurité sociale, ex. Carte Mutuelle de Santé, à l’état-civil, aux services et soins de santé de qualité, a la sécurité et à son inviolabilité, à l’épanouissement familial et communautaire, ex. droit à l’expression et à la participation aux actions éducatives, aux jeux, aux choix d’identification, aux relations intra et extra familiales, etc.), a l’enregistrement a l’état civil, à l’alimentation /abri/intégrité physique, les droits sexuels et de reproduction, la prévention et prise en charge des violences domestiques et basées sur le genre, les risques de grossesse, etc.
•Structures et/ou mécanismes existants de protection de l’enfance (ex. rôle des comités de protection de l’enfance, etc.).

Tous ces modules sont la base des formations-sensibilisations pour le changement de comportement des ménages bénéficiaires et sont dispensés durant 36 mois dans l’espace de bien être « Hinduringendo » situé sur chaque colline et sous colline selon les cas.
Elles se tiennent une fois toutes les deux semaines au cours de la première année et une fois par mois, à partir de la 2ème année. Le jour de la semaine et l’heure le plus propice pour la tenue de la séance sont convenus entre les bénéficiaires et l’animateur communautaire.


Séances de démonstration des bonnes pratiques

L’animation des espaces Hinduringendo-Merankabandi à travers les séances de formation-sensibilisation se fait également sous forme de démonstrations. Il s’agit des exercices pratiques pour montrer comment mettre en application les séances théoriques (démonstrations culinaires, le lavage des mains, l’allaitement maternel, …). Les séances de démonstration se tiennent selon le même calendrier que les séances de sensibilisation et se feront concomitamment selon les cas. Une séance dure entre 90-120 minutes.




Le projet Merankabandi, mon Projet
Dans le cadre de promouvoir la reconnaissance juridique des enfants et des mariages au sein des ménages Batwa bénéficiaires du Projet, des séances de sensibilisation sont régulièrement organisées à leur intention. Ces séances portent sur l'enregistrement des enfants pour l'obtention des ext...
Actualités
Bénéficiaires
Le projet MERANKABANDI est couronné de succès. Il a pour objectif de fournir des transferts monétaires réguliers aux ménages ciblés qui vivent en situation d'extrême pauvreté et qui ont au moins un enfant de douze ans au plus. Les ménages bénéficiaires participent à des séances mensuell...
Objectif de dévéloppement
Les bénéficiaires du projet d'appui aux filets sociaux MERANKABANDI se réjouissent de ses réalisations. Ils affirment que leurs conditions de vie se sont améliorées. Depuis le mois de juillet 2017, plus 56 000 ménages ont bénéficié de l'appui de MERANKABANDI dans sa zone d'action composée...
Bénéficiaires
Le projet d'appui aux filets sociaux Merankabandiest opérationnel au Burundi depuis le 27 juillet 2017. Il fournit des transferts monétaires réguliers à des ménages plus vulnérables que d'autres et vivant dans une extrême pauvreté. Le projet qui ?uvre dans quatre provinces du pays, à savoir...
Bénéficiaires
Elevage, nouvelles maisons, scolarisation des enfants? le projet d'appui aux filets sociaux « Merankabandi » est en train de changer des vies. A la rencontre des familles, Batwa surtout, de la province Gitega, qui ont su améliorer leurs conditions de vie grâce à une somme de 40 mille BIF tous l...
Espaces Hinduringendo
Des visites orientées spécifiquement vers les ménages Batwa bénéficiaires ont été effectuées dans la perspective d’assurer un accompagnement spécial pour cette couche de la population avec objectif de les imprégner des bonnes pratiques agricoles et la vie associative, la poursuite de l’i...
Espaces Hinduringendo
La plupart des Batwa n'ont pas d'habitat décent. La grande majorité vit encore dans de petites huttes en pailles où les conditions d'hygiène laissent à désirer. Cette situation reste grave et entraine des conséquences néfastes au niveau de la santé en général et surtout pour les enfants, ...
Espaces Hinduringendo
Dans le cadre de la mise en Oeuvre des plans spécifiques, le projet a appuyé sept groupements culturels des Batwa bénéficiaires repartis dans les provinces d'intervention....
Espaces Hinduringendo
Le plan d’action des plans spécifiques aux Batwa prévoit le renforcement de l’accès à l’éducation des enfants des ménages Batwa par la fourniture du matériel scolaire. Ainsi, 2081 enfants de l’école primaire et de l’école secondaire ont été identifiés pour bénéficier de cet appui ...
Le projet Merankabandi, mon Projet
Dans le cadre de promouvoir la reconnaissance juridique des enfants et des mariages au sein des ménages Batwa bénéficiaires du Projet, des séances de sensibilisation sont régulièrement organisées à leur intention. Ces séances portent sur l'enregistrement des enfants pour l'obtention des ext...
Bénéficiaires
Le Projet d'Appui aux Filets Sociaux MERANKABANDI s'active pour combattre la pauvreté et ses effets pervers sur 274 collines réparties dans les provinces de Ruyigi, Karusi, Gitega et Kirundo. Il octroie un montant de 40 000 FBu tous les deux mois et pendant 30 mois aux ménages les plus vulnérabl...
J'espère que ce projet apportera dans les semaines à venir ses promesses à de nombreux bénéficiaires et que l'aide apportée leur servira à améliorer leur quotidien.Michel Nyabenda - Coordonnateur du projet
« Nouvellement mis en exécution, avec de nouveaux mécanismes clés de renforcer la solidarité et faciliter l’intégration des personnes vulnérables, le Projet d’Appui aux Filets sociaux, MERANKABANDI recèle des atouts favorables à la réussite » ( 4 juin 2019)InfoMag
« Leta y’Uburundi yiteze ko ba Ntahonikora ashigikirwa n’Umugambi Merankabandi bova koko mu bukene, bagafungura neza, bagashobora kwivuza no kurungika abana babo kw’ishure. Ivyo navyo birasaba ko bantahonikora bagira ishaka n’inguvu vyo kuva mu bukene, bakitunganya neza kugira biteze imbere » (Ruyigi, 7 août 2018)S.E. Président de la République
Inscription à la newsletter
MERANKABANDI
Nos contacts
Av. de la JRR, no 16, BP 1031 Bujumbura, Burundi
+257 22 28 71 03
informations@merankabandi.bi
merankabandi2020@gmail.com [Administrateur]
Avez-vous une réclamation?
Contactez-nous